Portrait aristocratique

L’HABIT DE NOS VIES
Le sujet pose noblement, aristocratiquement, avec son costume de vie, ultime richesse immatérielle offerte aux autres.
Armé de sa volonté d’être le sujet de la toile, le personnage central restera lui-même, seul, son habit va se confondre, va s’étirer, va tendre vers la révélation de ce qui fait la personne. Chaque tableau est nommé du titre de noblesse que le sujet a choisi, accompagné de l’une de ses initiales. Riche de par sa vie et personne n’étant banal, chaque humain est susceptible d’appartenir au plus haut rang social.

Baronne F Photographie du modèle devant portrait

UN MIROIR DANS LE TEMPS


Renouer avec la tradition du portrait, à l’inverse du portrait rapide et multipliable, concevoir un portrait du temps long. Celui qui porte une histoire
en même temps qu’il la transmet. Il devient l’objet qui reste, porteur de mémoire, installant une personne dans son temps et dans celui de ses descendants.
La composition se nourrit des souvenirs du sujet, de ses objets, de sa famille, de ses amis, des évènements de sa vie, de ses messages.